Photorajeunissement (IPL)

LA LUMIÈRE PULSÉE POUR CORIGER LES INÉGALITÉS DU TEINT

Les études scientifiques l’ont maintes fois démontrées : l’exposition exagérée et non protégée au soleil représente le facteur de vieillissement le plus important. Pourquoi ? Les rayons UV agissent sur les cellules de la peau en brisant leur chaîne ADN et affectent négativement la production naturelle de mélanine, de collagène et d’élastine. Pas étonnant que l’on voit ainsi apparaître, au fil du temps, des irrégularités au niveau du teint. Taches brunes d’hyperpigmentation, taches claires ou de rousseur, couperose, rosacée… Voilà toutes autant de lésions cutanées causées ou accentuées par le soleil.
Le protocole complet mis en place par Silhouette Élégance offre des solutions non seulement correctives mais également préventives pour diminuer l’aspect de ces imperfections; le photorajeunissement représente le soin clinique le plus efficace.
La lumière pulsée permet de corriger les imperfections du teint telles les taches pigmentaires en plus de diminuer certains troubles vasculaires tels la couperose et la rosacée le tout, au sein d’une même séance. Le photorajeunissement constitue actuellement le traitement le plus effectif pour redonner à la peau un teint unifié d’apparence jeune.

Une séance de photorajeunissement dure une heure et selon la condition initiale de la peau. Un intervalle de trois à quatre semaines doit être respecté entre les visites et les résultats visibles apparaissent de façon graduelle.

En général, environ trois à six traitements sont nécessaires. Les effets indésirables incluent un léger érythème qui disparaît en quelques heures. Habituellement, un temps d’arrêt de travail n’est pas nécessaire par la suite. Les pulsations de lumière sont ressenties comme de petits pincements qui sont très tolérables et nécessitent rarement une crème anesthésique.

Les femmes enceintes ou allaitant doivent éviter ce type de traitement, de même que quiconque ayant été exposé au soleil les mois précédant et suivant chaque séance. Le bronzage en cabine, l’utilisation de produits autobronzants et la prise de médication photo-sensibilisante sont à proscrire.